Au fil du Tao – La pêche de Chuang-tzu PDF Imprimer E-mail

d'Osho

Au fil du Tao – La pêche de Chuang-tzu par Osho

Recto du livre en grand
Verso du livre en grand

ISBN 978-2-940095-15-5
326 pages

Acheter sur
Amazon.fr
Fnac.com


Osho commente ici dix histoires symboliques de Chuang-tzu, grand maître du Tao.
Chuang-tzu est un homme ordinaire, il ne proclame rien,
il jouit simplement du fait d'être ordinaire.
Voilà ce que signifie pêcher dans la rivière Pu.
Juste être ordinaire, pêcher avec une canne de bambou,
Chuang-tzu dit que c'est cela l'illumination.

Extrait

Chuang-tzu est l'une des floraisons les plus rares qui soient, encore plus rare qu'un Bouddha ou qu'un Jésus. Bouddha et Jésus mettent l'accent sur l'effort alors que Chuang-tzu met l'accent sur l'absence d'effort.
On peut beaucoup faire à travers l'effort, mais on peut faire encore bien davantage à travers l'absence d'effort. On peut réaliser beaucoup de choses à travers la volonté, mais on peut réaliser bien davantage à travers l'absence de volonté. Et pour vous, ce que vous atteignez à travers la volonté restera toujours un fardeau; ce sera toujours un conflit, une tension intérieure; à n'importe quel moment, vous pourrez le perdre. Il faut continuellement le maintenir – et le maintenir absorbe de l'énergie, finalement, le maintenir vous dissipe.

Seul ce qui est atteint sans effort ne sera jamais pour vous un fardeau et seul ce qui n'est pas un fardeau peut être éternel.

Seul ce qui est atteint sans effort ne sera jamais pour vous un fardeau, et seul ce qui n'est pas un fardeau peut être éternel. Seul ce qui est naturel peut rester avec vous éternellement, à jamais.
Chuang-tzu dit que le réel, le divin, l'existentiel, ne s'atteint que si on se perd complètement dedans. Même l'effort pour l'atteindre devient une barrière - car à ce moment-là, vous ne pouvez pas vous perdre. Même l'effort de se perdre devient une barrière.
Comment pouvez-vous faire un quelconque effort pour vous perdre vous-mêmes? Tout effort naît de l'ego, et à travers l'effort, l'ego est renforcé. L'ego est la maladie. Ainsi tout effort doit être totalement abandonné, il n'y a rien à faire; on doit totalement se perdre dans l'existentiel. On doit devenir à nouveau comme un petit enfant qui vient de naître, ne sachant ni ce qui est juste, ni ce qui est vrai, ne connaissant aucune distinction. Une fois que les distinctions apparaissent, une fois que vous savez que ceci est juste et que cela est faux, vous êtes déjà malades, vous êtes très éloignés de la réalité.
Un enfant vit naturellement – il est total. Il ne fait aucun effort, parce que faire un effort signifie se battre contre soi-même. Une partie de vous est pour et une partie de vous est contre – d'où l'effort.
Vous pouvez réaliser beaucoup de choses, souvenez-vous en. Dans ce monde en particulier, vous pouvez réaliser beaucoup de choses à travers l'effort, parce que l'effort est une agression, une violence, une compétition. Mais dans l'autre monde, rien ne peut être réalisé par l'effort et finalement, ceux qui commencent par l'effort doivent aussi le laisser tomber.